Un siège d’enfant ou une remorque de bicyclette permet de faire connaître à votre enfant les joies du vélo mais il est important d’être conscient des risques éventuels auxquels ces accessoires les exposent. 

Des blessures peuvent se produire avec l’un ou l’autre de ces accessoires mais les remorques pour bicyclettes ont la réputation d’être relativement plus sécuritaires parce que les enfants se trouvent plus près du sol et qu’ils chutent de moins haut en cas d’incident. De plus, le poids et les mouvements d’un enfant assis dans un siège d’enfant pour bicyclette peuvent faire perdre l’équilibre à un cycliste adulte, ce qui accroît le risque de chute. 

Bien que les remorques constituent un choix plus sûr, leur coût est plus élevé et varie entre 150 et 500 dollars, comparativement à un coût de 75 à 250 dollars pour un siège d’enfant pour bicyclette.

Avant d’emmener votre enfant à bicyclette, renseignez-vous auprès de votre municipalité et de votre gouvernement provincial pour vous assurer de respecter la réglementation locale en matière de cyclisme. 

Vaut-il mieux utiliser un siège d’enfant qui se fixe à l’avant ou à l’arrière de mon siège ?

La recherche visant à démontrer quel est le type de siège le plus sécuritaire n’est pas abondante, mais le siège d’enfant qui se fixe à l’avant présente des avantages par rapport à celui qui se fixe à l’arrière, lequel est plus répandu :

  • Le parent peut voir l’enfant et lui parler pendant le trajet à bicyclette. 
  • L’enfant est assis au milieu de la bicyclette, plus près de son centre de gravité. Cela donne au cycliste une plus grande stabilité pour enfourcher sa bicyclette et en descendre.

Toutefois, un siège d’enfant qui se fixe à l’avant peut compliquer la conduite de la bicyclette. Il peut également occasionner de la gêne pour pédaler et ne pas laisser suffisamment de place pour le corps ou les genoux du cycliste.

Il vaut mieux faire l’essai de ces deux types d’accessoire avant d’effectuer un achat. Attachez un sac de pommes de terre dans l’un et l’autre pour reproduire le poids de votre enfant et effectuez un trajet à bicyclette. De cette façon, vous pourrez constater quel est l’accessoire le plus stable et avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise, voire même si vous êtes à l’aise avec l’un ou l’autre de ces deux accessoires.

Comment puis-je réduire les risques de blessures ?

Que vous utilisiez un siège d’enfant ou une remorque, suivez les conseils de sécurité énumérés ci-dessous :

Man putting on a bike helmet for a child
  • N’utilisez pas de remorque ni de siège avec un enfant âgé de moins d’un an. Il faut que les enfants contrôlent bien la position du cou et de la tête pour pouvoir supporter un casque et réagir aux mouvements et aux cahots qui accompagnent les déplacements. Il n’existe pas de casque pour cycliste pour les enfants âgés de moins d’un an.
  • Assurez-vous que votre enfant porte un casque de cycliste correctement ajusté et qu’il soit toujours attaché dans la remorque ou dans son siège : c’est essentiel. Veillez également à donner le bon exemple et à vous protéger en portant vous aussi un casque.
  • Ne circulez pas dans les rues à grande circulation et respectez scrupuleusement les règles de la route. Empruntez les pistes cyclables si elles existent. Évitez les déplacements de nuit ; il est particulièrement difficile pour les conducteurs de voir les remorques dans le noir, parce qu’elles sont très proches du sol.
  • Assurezvous d’être visible pour les conducteursPlacez de grandes plaques réfléchissantes sur les côtés et à l’arrière de la remorque ainsi que des fanions réfléchissants en position haute à l’arrière. Vérifiez que votre bicyclette soit munie de lumières et de réflecteurs.
  • Placez un miroir sur votre guidon de manière à pouvoir surveiller votre enfant au cours du trajet.
  • Exercez-vous à vous déplacer avec la remorque ou le siège pour enfant avant d’emmener votre enfant à bicyclette. Chargez la remorque ou le siège avec un poids proche de celui de votre enfant – peut-être avec un sac de pommes de terre – et exercez-vous à conduire votre bicyclette avec ces nouvelles sensations.
  • Si vous utilisez une remorque, ne prenez pas de virage serré et prenez garde à ce qui risque de la renverser. La longueur et la largeur supplémentaires de la remorque compliquent les manœuvres dans certaines rues et certains passages étroits. Vous devrez prévoir davantage de place pour la remorque afin qu’elle ne heurte pas les bordures de trottoir, les végétaux ou autres objets. Évitez les virages brusques qui peuvent également causer le renversement d’une remorque de bicyclette.
  • Si vous utilisez un siège pour enfant, n’appuyez pas votre bicyclette contre quelque chose ni sur une béquille quand votre enfant y est assis. Chaque fois que c’est possible, demandez à un autre adulte de tenir la bicyclette bien droite, pendant que vous l’enfourchez ou que vous en descendez. Ne laissez jamais sans surveillance un enfant assis dans un siège ou une remorque pour bicyclette.
  • Ne surchargez pas la remorque ou votre bicyclette. Vérifiez les contraintes de charge pour votre remorque et respectez-les. Si votre bicyclette est munie d’un panier ou d’un autre accessoire de stockage, assurez-vous que son contenu ne vous fasse pas perdre l’équilibre.
  • Habillez votre enfant en fonction du temps et arrêtez-vous pour vous désaltérer ou pour prendre des collations. Rappelez-vous que votre enfant a peut-être plus froid que vous pendant le trajet. N’utilisez pas de couverture, de vêtements trop amples ou d’écharpes qui peuvent se coincer dans les rayons, les pignons ou les pédales. Retirez les cordons de serrage des vêtements. Ne donnez à votre enfant ni boissons ni en-cas au cours du trajet pour éviter qu’il ne s’étouffe. Faites plutôt des pauses fréquentes.

Siège d’enfant ou remorque : comment choisir ?

Parachute ne recommande pas de produits particuliers. La réglementation du Canada en matière de sécurité ne traite pas des sièges d’enfant ou des remorques pour bicyclette, mais certains fabricants choisissent de respecter volontairement les normes américaines : vérifiez la présence d’une étiquette qui porte le sigle ASTM. Vérifiez également les points énumérés ci-après. 

Les remorques pour bicyclettes devraient comporter les équipements suivants : 

Child in bike trailer with helmet on
  • Un harnais de sécurité par enfant.
  • Beaucoup d’espace libre pour la tête, afin de pouvoir loger les casques.
  • Un bras d’attelage muni d’un dispositif qui empêche la remorque de se renverser ou de se détacher.
  • Un cadre métallique résistant et des sièges rembourrés. Si la remorque se renverse, ces équipements pourraient réduire le risque de blessure pour votre enfant.
  • Des garde-roues ou des protections latérales fixes pour empêcher les enfants de se coincer les doigts dans les rayons des roues.
  • Des protections contre les intempéries et un toit amovible pour protéger les enfants de la pluie, du vent et du soleil, mais veillant à ce que la ventilation soit suffisante. En cas de journée à forte chaleur, les températures peuvent atteindre ou dépasser 40°C dans une remorque.

Les sièges d’enfant pour bicyclettes devraient comporter les équipements suivants :

Woman riding bike with child in bike carrier
  • Un cadre de plastique renforcé.
  • Un dossier et des côtés élevés pour empêcher votre enfant de se balancer dans le siège. Ce mouvement pourrait vous faire perdre l’équilibre.
  • Une protection latérale pour maintenir les petits pieds à bonne distance des roues.
  • Un système de harnais à trois ou cinq points et muni d’une sangle d’entrejambes (comme celle de votre siège d’auto pour enfant). Certains sièges d’enfant pour bicyclette sont également livrés avec une barre transversale rembourrée, mais il ne s’agit pas d’un dispositif de retenue de sécurité. Utilisez systématiquement le harnais.
  • Une fixation sécuritaire à la bicyclette – le siège devrait être parfaitement fixé quand vous le secouez. Envisagez de le faire installer par un professionnel sur votre vélo.
  • Un magasin spécialisé dans les accessoires de bicyclette peut vous aider à choisir un siège ou une remorque, muni(e) des dispositifs de sécurité recommandés. Si vous achetez ces accessoires d’occasion, vérifiez auprès du fabricant que la remorque ou le siège n’ait pas été retiré(e) du marché pour des raisons de sécurité.